Les automatismes de portail battant

Dans un monde où la technologie avance à grands pas, il devient plus facile de bénéficier de plus de sécurité et de confort chez soi. Cela est notamment possible grâce aux différents équipements conçus dans cet objectif. Dans cette rubrique, nous allons parler des motorisations de portail et plus particulièrement des automatismes de portail battant.

Un portail motorisé, comment ça fonctionne et quels sont ses avantages ?

La motorisation de portail est en fait un ensemble de mécanismes. Le système est généralement composé d’un moteur, d’une carte électronique et d’un dispositif de commande. Lorsqu’on appuie sur la télécommande pour activer l’ouverture ou la fermeture du portail, l’information est envoyée vers le central électronique qui la transforme en action. Le principe reste le même pour un portail battant et un portail coulissant. Les automatismes de portail proposent donc d’énormes avantages à ses utilisateurs. En effet, il évite la corvée d’ouvrir et de fermer le portail manuellement. Ce système permet également de gagner du temps puisqu’il n’est même pas nécessaire de quitter le véhicule pour actionner le mécanisme. Il est inutile de préciser à quel point un portail automatique est parfait pour les personnes à mobilité réduite.

Les différents types de motorisation pour portail battant

L’avantage avec le portail battant c’est qu’il existe plusieurs choix d’automatisme à disposition. Il y a la motorisation à vérins qui fonctionne avec un piston à l’intérieur. Il se décline en différent modèle : le vérin pneumatique, le vérin hydraulique et le vérin électrique. Ce type de motorisation est compatible à différents matériaux comme le bois, le PVC et l’aluminium. Cependant, il exerce une forte pression aux gonds. L’automatisme à vérins est donc conseillé pour les portails imposants.

La motorisation à bras articulé est un système qui imite le fonctionnement des bras humains. Il est disponible en deux modèles : le bras hydraulique et le bras électromécanique. Il est parfait pour un portail existant puisqu’il suffit de le fixer sur chaque vantail. Il nécessite l’arrivée d’un courant 220 volts pour fonctionner. L’automatisme à bras est également un peu encombrant.

La motorisation enterrée reste le plus onéreux du fait que son installation demande de gros travaux de maçonnerie. En effet, le moteur s’installe sous chaque pilier du portail. Mais cet emplacement est également son atout. Bien installé sous le sol, le moteur est bien protégé des intempéries et donc plus durable. De plus, ce type d’automatisme permet de profiter pleinement du design du portail puisque rien concernant la motorisation n’est visible de l’extérieur.

Il existe cependant une alternative à la motorisation enterrée. Il s’agit de la motorisation intégrée dans le portail. Comme son nom le laisse deviner, le moteur est directement incorporé dans les poteaux. Il est donc invisible de l’extérieur. En revanche, le portail et l’automatisme forment un seul bloc et sont indissociables. Nous voulons dire par là que choisir l’automatisme intégré signifie acheter un nouveau portail.

Enfin, il y a la motorisation à roue. Il s’agit de roues dotées d’un moteur. Il suffit de les installer sur chaque battant du portail et le tour est joué. Il est à noter que c’est le type d’automatisme le plus économique. Une puissance de 12 ou 24 Volts suffit pour le faire fonctionner. D’ailleurs, il est même possible de l’alimenter avec un kit solaire. Les roues ne sont cependant pas vraiment esthétiques. Quoi qu’il en soit, si vous êtes à la recherche d’un automatisme de portail battant, quel que soient vos attentes et votre budget, nous vous proposons de jeter un œil sur ce site.