comment poser un portail coulissant

Projetez-vous à investir sur un portail coulissant pour la clôture de votre habitation ? Eh bien, c’est une très bonne idée. Il vous permettra de bénéficier divers avantages. Qui plus est, son installation est tellement facile qu’avec une petite notion de bricolage, vous pouvez effectuer vous-même son installation. Cela vous permettra de réaliser une importante économie et épargner le gaspillage d’argent pour rien.

Tout à savoir sur un portail coulissant

Un portail coulissant est un système de clôture performant. Il est composé d’un seul ventail et s’ouvre latéralement en suivant le long d’un rail ou d’une crémaillère. Ainsi, il peut être à refoulement droit ou gauche et peut être posé à l’extérieur ou à l’intérieur des piliers. Il faut juste que les piliers soient installés à une distance entre 2,50 à 4 mètres. Bref, un portail coulissant est souvent adopté en cas d’insuffisance de place du fait qu’il ne demande aucun espace de débattement et n’empiète pas vers l’intérieur de votre propriété. À cet effet, le portail coulissant peut toujours s’ouvrir même s’il y a de nombreux obstacles devant lui. Il est également très adéquat pour les entrées en montées et les propriétés donnant accès à une voie publique. Cependant, il nécessite un espace suffisant pour ses mouvements latéraux.

Tout savoir avant l’installation d’un portail coulissant

Avant l’installation d’un portail coulissant, il est important de comprendre certaines choses notamment, la possibilité de motorisation de portail coulissant. Eh oui, il est possible de motoriser un portail coulissant. En réalité, miser sur une motorisation est plus conseillé pour bénéficier d’un confort d’usage et d’une sécurité optimale. Ainsi, si vous souhaitez motoriser votre portail, avant l’installation, vous devez choisir entre un système rail au sol ou un système autoportant. Le premier système réclame la mise en place d’un cheminement au sol. Il sert de guidage aux roues du portail. Puis, vous devez également préserver un socle pour le moteur. Cela est indispensable du fait que c’est le moteur à crémaillère qui entraîne toute la structure. Ensuite, pour le système autoportant, celui qui est souvent opté pour la sortie d’usine, il nécessite une crémaillère pour porter le portail et permettre son déplacement. En d’autres termes, un portail coulissant doté d’un système autoportant est suspendu et n’entre jamais en contact avec le sol. Celui-ci est destiné pour les portails moins lourds et pour les propriétés qui ont un terrain qui ne peut pas acquérir un rail.

L’installation d’un portail coulissant

L’installation d’un portail coulissant nécessite le rassemblement des outils et fournitures de construction tels que des vis et des chevilles, un niveau à bulle, un règle en aluminium, un cordeau à tracer, un crayon, un mètre, un serre-joint, une scie à métaux, une perceuse à percussion ou un perforateur avec forêts, une visseuse, un tournevis, un marteau, des clés plates et des cales de bois. Puis, pour l’installation elle-même, elle nécessite le suivi des quelques étapes qui commence par la pose du rail de guidage, la mise en place de l’ensemble butée de fermeture, le montage à blanc, le positionnement du rail, le positionnement des galets de coulissage et de la butée arrière, le montage de la serrure et la butée de fermeture et enfin, la motorisation pour les portails à motorisés.