comment fonctionne une télécommande de portail motorisé

La télécommande vous est indispensable si vous utilisez un portail motorisé. Grâce à ce dispositif, votre quotidien sera tout simplement confortable. Mais comment fonctionne une télécommande de portail motorisé ?

La télécommande de portail motorisé : le principe de fonctionnement

La telecommande portail motorisé fonctionne de manière simple, mais particulièrement ingénieuse. Lorsque vous appuyez sur un bouton de ce dispositif, ce dernier émettra un signal sous forme d’ondes radio. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi on parle également d’« émetteur ». Le signal en question sera reçu par le récepteur. Le récepteur pour sa part a pour mission de transmettre le signal à l’unité de commande. Cette dernière l’analysera puis le traduira en action. C’est ainsi que d’un simple geste avec votre télécommande, vous pouvez déclencher l’ouverture et la fermeture de votre portail automatique.

Généralement, les télécommandes de portail commercialisées aujourd’hui fonctionnent avec une fréquence comprise entre 433.920 et 868.35 MHz. Des modèles fonctionnant avec une fréquence entre 15 et 50 MHz ou 230 et 500 MHz sont également proposés sur le marché.

Des détails à retenir…

Pour que la télécommande et le récepteur puissent communiquer entre eux, il est indispensable qu’ils aient la même fréquence. C’est évident alors, un récepteur avec une fréquence de 433.92 MHz ne pourra pas recevoir le signal d’une télécommande de portail avec une fréquence de 868 MHz. Toujours dans un souci de compatibilité, lors de l’achat, l’idéal serait de miser pour une télécommande de même marque que son récepteur.

Retenez d’ailleurs que la technologie de transmission c’est-à-dire le système de codage peut varier d’une télécommande de portail à une autre. Voilà ce qui explique pourquoi deux télécommandes de même fréquence, mais de marques différentes ne sont pas forcement compatibles. Sachez qu’il existe différents types de programmation. On parle alors de :

télécommande à Switch : ce type de télécommande possède des switchs ou des miniinterrupteurs. Pour la programmation, il n’y a rien de plus simple : mettez les switchs de vos deux télécommandes (votre télécommande d’origine déjà programmée et la nouvelle) dans les mêmes positions. Vous pouvez également mettre les switchs de votre télécommande dans le même sens que ceux du récepteur.

Télécommande préprogrammée : ce type de télécommande possède un code unique, lequel doit être associé au récepteur. Plus exactement, il se programme directement dans le récepteur du système d’automatisme de portail. Pour la programmation, il faut activer un bouton dans le récepteur puis un bouton de la télécommande. Si l’on envisage de remplacer une télécommande préprogrammée, il faut alors copier le code sur sa nouvelle télécommande. Autrement, cette dernière ne fonctionnera pas avec le récepteur.

Télécommande à auto apprentissage : La programmation de ce type de télécommande se fait à partir d’un autre modèle de télécommande. Plus exactement, l’initialisation d’une nouvelle télécommande se fait avec l’ancienne télécommande ou la télécommande d’origine.

Et le saviez-vous ? Votre télécommande ainsi que votre récepteur doivent avoir le même mode d’apprentissage du signal. Logiquement, si vous utilisez une télécommande programmable par switchs, le récepteur doit avoir le même mode d’apprentissage. Bref, vous l’aurez compris, même si le nombre et la couleur des boutons sont à tenir en compte, vous ne devez pas vous fier uniquement au design lors du choix de votre nouvelle télécommande de portail.

Enfin, comme vous l’avez remarqué sans aucun doute, des télécommandes de portail multicanaux sont également proposées par les fabricants. Ces types de télécommande permettent de regrouper la commande de plusieurs objets connectés en un seul dispositif. Un modèle à 4 canaux vous permet par exemple de piloter à la fois votre portail, porte de garage, store et lumière extérieure. Ainsi, vous n’avez pas à utiliser différentes télécommandes.