Comment choisir sa motorisation ?

Vous en avez assez de devoir sortir à chaque fois pour ouvrir votre portail lorsque c’est nécessaire surtout lorsqu’il fait froid, il neige ou il pleut. Vous aimeriez bien pouvoir l’ouvrir depuis votre maison ou depuis votre voiture sans avoir à vous déplacer. C’est possible grâce à la motorisation. Tout dépend de votre type de portail.

La motorisation du portail battant

Le portail battant offre un large choix en matière de motorisation. Pour les portails lourds, l’automatisme à vérin est préconisé. Par contre, si le portail est plus léger, il y a l’automatisme à bras mécanique qui est à la fois facile à installer et à utiliser. Il y a également l’automatisme à roues qui demande peu d’énergie et permet alors d’économiser et s’adapte surtout aux portails ordinairement légers situés sur un terrain en pente. Et si vous aimez la discrétion et souhaitez apporter plus d’esthétisme à votre portail tout en le motorisant, vous pouvez opter pour l’automatisme enterré qui est pratiquement invisible et très peu encombrant. Sinon, il y a toujours l’automatisme intégré dont le système est directement inclus dans les montants latéraux du portail.

Comment choisir sa motorisation ?

La motorisation du portail coulissant

Le système d’ouverture coulissant est de plus en plus plébiscité en raison de son usage facile et son caractère ne prenant que très peu d’espace. D’autant plus qu’il est possible de motoriser le portail coulissant soit par un système de rail au sol, qui nécessite des travaux d’installation complexes mais s’avère efficace, un système autoportant plus pratique et plus esthétique. Enfin, en ce qui concerne les portails déjà existant, l’équipement d’un système de motorisation est tout à fait possible. Chacun des types d’automatismes qui viennent d’être cités peut être utilisé sauf le système intégré. Et comme vous êtes en mode rénovation, profitez-en, si nécessaire, pour remettre en l’état votre portail en changeant les battants ou en appliquant une couche de peinture.